Flux RSS

Archives de Catégorie: Photographie

A little thought for Frankenstorm victims.

Publié le

Aujourd’hui il n’y aura pas d’article, mais juste quelques photos et surtout une très grosse pensée pour mes amis new-yorkais, bloqués depuis hier à Manhattan dans le noir, à la suite du passage de l’ouragan Sandy.

Demain c’est Halloween. Mais la farce n’est pas drôle.

 

Publicités

La première de l’année…

Publié le

Cette semaine j’avais envie de vous faire découvrir à travers ce blog et celui de Camera Oscura, ma première mariée de l’année. C’était en plein mois de mars mais il faisait chaud chaud chaud! Et les lumières de ce début de printemps donnaient aux vieux bâtiments médiévaux de Rouen une lueur incomparable… Ainsi qu’aux mariés! Voilà, je souhaitais donc démarrer la saison des mariages par cette photo. Merci à A. et N. pour leur bonne humeur et leur patience ce jour-là et tous mes voeux de bonheur :).

©Elise C. Smith - Photo protégée par des droits d'auteur.

 

La Foire internationale de Rouen, un nouveau salon à notre menu.

Publié le

Du 30 mars au 9 avril 2012 se tient à Rouen au parc Expo, la Foire Internationale. Cette année le pays invité est le Maroc.

Nous y serons également présentes, par Tradext, notre client importateur de produits irlandais.  Nekographics, le Studio de Création Graphique, se trouve de nouveau en pleine mission PLV à la Foire Internationale, notamment avec ce Banner réalisé spécialement pour le salon et présentant l’un des produits exportés d’Irlande pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Merci à Carolaline, blogueuse (et blagueuse ;)) ici aussi, pour sa participation active dans ce projet à long terme qui ne fait que démarrer…

Design by NEKOGRAPHICS - Crédit photos Tradext & Camera Oscura.

Tim Burton, l’art dans toutes ses formes.

Publié le

« Les adultes oublient que les enfants sont des créatures intelligentes ». (Tim Burton)

Aujourd’hui, je vous propose un article consacré à un dessinateur, cinéaste, réalisateur etc… (il fait presque tout!) , j’ai nommé le surprenant Tim Burton, dont je suis une immense fan.

Après le MoMA de New York en 2009 (j’y étais!), l’exposition consacrée à Tim Burton se retrouve à la Cinémathèque Française de Paris du 07 mars au 05 août 2012, exposition de bien plus petite taille consacrée à l’artiste et à ses nombreuses œuvres.

Durant votre visite, vous aurez l’opportunité de découvrir (ou redécouvrir) ses dessins, ses sculptures, ses Polaroïds, des extraits de ses merveilleux films, ses storyboards, ses serviettes de restaurant en papier gribouillées et bien d’autres choses encore, car de nombreuses œuvres inédites sont présentes.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi Tim Burton fait partie des artistes hors du commun qui ne laisse jamais indifférent. Il touche au plus profond de vos émotions les plus diverses, fait ressortir vos peurs d’enfance, les monstres de vos placard, vos folies cachées… Mais Tim Burton ce n’est pas que du morbide. L’amour est toujours présent dans ses films, même entre squelettes et zombies! Je n’ai pour ma part pas connaissance d’un genre littéraire/cinématographique aussi surpuissant de gothisme et de romantisme à la fois. Son oeuvre que j’ose carrément classer dans l’expressionnisme mélange le rêve au cauchemar. Mais les personnages sont toujours humains… même morts et revenus à la vie!

Bref, il me fascine depuis toujours. La preuve, j’ai chez moi son recueil de poésies « La triste fin du petit enfant huître », dans lequel figure le poème cultissime « Voodoo girl ». D’ailleurs, ceux qui me connaissent bien sauront que j’ai sur moi (mais vraiment SUR moi ;)), une illustration de ce poème…

Son univers fantasmagorique, merveilleux et poétique à souhait vous fait retomber en enfance… jusqu’à un certain point, car comme il le dit lui-même, « les adultes oublient que les enfants sont des créatures intelligentes ».

Tim Burton c’est un univers un peu excentrique certes, plutôt obscur dans la plupart de ses films ou de ses œuvres où l’on retrouve des personnages souvent solitaires et tristes, voire très excentriques. Il y a aussi la mort, mais acceptée et banalisée comme on la fête au Mexique, les couleurs sombres ou criardes, les décors sublimes souvent dans des milieux hostiles… des caractéristiques que l’on retrouve souvent dans ses films et qui font sa patte.

Parmi ses films les plus connus figurent : Charlie et la chocolaterie (décors incroyables et un Johnny Deep excellent), Batman (un des meilleurs jamais realisé un Joker extraordinaire), Sleepy Hollow (pour l’univers sombre et l’histoire vraie), Mars attacks (une pépite!), l’Etrange Noël de Monsieur Jack (décors, personnages, histoire… un excellent film d’animation), et tant d’autres encore…

« Les films frappent à la porte de nos rêves. » Tim Burton

%d blogueurs aiment cette page :